Mon diner avec Georgia O’Keeffe

 

Que faire dans une époque ennuyeuse où tout le monde s’ennuie ? Eh bien, faire comme si on vivait à d’autres époques ! C’est ainsi qu’hier, n’oubliant jamais de renouer avec ce côté «psychotique » et « paillettes » qu’offre la ville de New York, je me suis faite embarquer par une amie dans une véritable soirée hype, in et hip organisée par les Éditions Assouline à l’occasion de la publication de l’ouvrage de Robyn Lea, Dinner with Georgia O’Keeffe.

Hype d’abord, parce que tout le gratin éditorial et life style s’y concentrait, femmes et hommes sur leur « trente-et-un » à la fois snobs et branchés comme on n’en voit nulle part ailleurs. In ensuite, parce qu’il fallait être de cette soirée pour voir à quel point elle était mieux que n’importe quoi d’autre n’importe où ailleurs au même moment. Hip enfin, parce qu’à la manière de cette structure de neige utilisée pour le snowboard qui permet d’effectuer des figures en l’air, cette soirée incitait – littéralement – à planer, entre deux verres bien dosés, dans un espace inouï – « La Sirena », situé sur la 9 Avenue, entre la 16e et 17e rues – espace que l’on ne visite, d’habitude, que dans ses rêves…

Ainsi, il est agréable de voir qu’il est possible – malgré cette époque morose que nous traversons – de vivre en live des soirées qui rappellent celles où traînait un certain Bret Easton Ellis quand, dans les années 90, tout était encore permis : l’argent, la belle vie, les belles choses, la magnificence des lieux, la liberté d’être et de tout faire, même l’inimaginable ! Ce sont ces soirées, précisément, qui façonnent la véritable étoffe de héros, de grandes œuvres et de ces moments inoubliables où il est encore possible de croiser toutes sortes d’invités et d’esprits extraordinaires tels Georgia O’Keeffe ou encore Patrick Bateman lui-même.

Mieux que les séries TV, optez pour les soirées fictionnelles !

 

Caroline Hoctan
Caroline Hoctan lives between the Old and New World. She has contributed to various magazines and published several books including two novels : “The Last Degree of Attachment” (Denoël, 2004) and “In the existence of this life” (Fayard, 2016). She works with the photographer and video artist Isabelle Rozenbaum. Together this dynamic-duo, have come on board WBM as a contributing Editors to share their vision of the world from their home in France to New York their new found love.
More from Caroline Hoctan

Mon diner avec Georgia O’Keeffe

  Que faire dans une époque ennuyeuse où tout le monde s’ennuie...
Read More