Pourquoi revenir encore et toujours à New York ? // Why come back again and again to New York?

All Photographs by Isabelle Rozenbaum

 

 

Vous reviendrez à New York, impossible autrement : NYC est une addiction, salutaire et bienfaitrice, mais une addiction quand même ! Vous reviendrez à New York pour le plaisir de marcher dans les rues, de manger indien, africain, français, italien, que sais-je ?… En fait pour le plaisir de manger américain : les cuisines du monde revisitées à la mode newyorkaise.

Vous y reviendrez pour ce sentiment étrange, tout à la fois, de bien-être et d’excitation. Partir à Coney Island passer l’après-midi sur la plage à manger un hotdog ou deux chez Nathan, revenir à Brooklyn boire une bière dans le quartier de Dumbo, monter jusqu’à Manhattan pour aller diner dans Chelsea, aller vous perdre sur la Cinquième avenue pour admirer les gratte-ciel, faire du shopping sur la sixième et la seconde, histoire de passer d’un quartier à l’autre.

 

 

Mais vous reviendrez aussi pour l’esprit des lettres, l’esprit des sons, l’esprit des couleurs, ces dieux mythiques de la création qui, à New York, ne dorment jamais. En effet, si l’inspiration ne s’explique pas ou rarement, c’est à New York qu’elle se produit le mieux, qu’elle vous tombe dessus comme l’averse. New York est inspirante et inspiration, c’est-à-dire qu’elle est l’esprit de l’énergie et de l’accomplissement de votre art, de vos réalisations, de vos désirs : elle insuffle de souffle divin de la brique, du béton et de l’acier, à savoir la force, la puissance et la robustesse.

Quand vous allez à New York, vous gagnez en force, en puissance et en robustesse. Donc, vous revenez à New York dès que possible pour reprendre une « petite dose » : l’adrénaline newyorkaise est la meilleure came qui existe au monde ! Pas besoin de se goinfrer ou de s’abreuver de substance illicites… New York est cette substance elle-même.

 

Caroline Hoctan

Caroline Hoctan lives between the Old and New World. She has contributed to various magazines and published several books including two novels : “Le Dernier Degré de l’Attachement” (Denoël, 2004) and “Dans l’existence de cette vie-là” (Fayard, 2016). She works with the photographer and video artist Isabelle Rozenbaum. Together this dynamic-duo, have come on board WBM as a contributing Editors to share their vision of the world from their home in France to New York their new found love.

Tags from the story
, , ,
More from Caroline Hoctan

Pourquoi se rendre à New York ? // Why go to New York?

All Photographs by Isabelle Rozenbaum   De toutes les villes qui existent...
Read More